Ahhh le poulet mandarin qui m’a valu le surnom de M.C

Image

Les amies de ma fille aiment ma cuisine. Le mot est passé.

Nombreux sont ceux et celles qui se sont carrément invités a souper ici, après que ma puce ait un peu trop vanté mes talents de cuisinière a l’école, et partagé les muffins et biscuits que je lui avait donné en collation. Maintenant et heureusement…ils sont moins nombreux! Sa meilleure, sa best comme elle l’appelle, Rebecca, irait jusqu’à parcourir des distances insoupçonnées afin de venir s’assoir a notre table et manger mon poulet mandarin.

Elle m’as d’ailleurs surnommé M.C, non pas pour mes talents de d.j ( qui sont pour tout dire inexistants ) mais pour « mandarin chicken ». C’est rester depuis.

Ce poulet est cochon. Il n’est pas particulièrement gras pourtant, donc on ne pèche pas réellement mais..on en a largement l’impression. On se sent coupable, de s’être resservi une deuxième fois. Et on se sent triste de ne pas pouvoir s’en reprendre une troisième assiette. C’est bon a ce point la. C’est un de mes tops « comfort food ».

Puissiez vous l’apprécier autant que nous, et les je sais plus combien d’élèves d’une certaine polyvalente.

M.C vous salue.

Ingrédients pour le poulet mandarin:

2 grosses poitrines de poulet désossées

¼ de tasse de farine assaisonnée d’une cuiller à thé de sel

1 cuiller à thé de paprika

1 cuiller à thé de gingembre en poudre

Huile de tournesol ou de canola

3 échalotes coupées grossièrement

1 gousse d’ail écrasée

Une canne de mandarines dans leur jus

La moitié du jus des mandarines réservé

1/8 de litre de bouillon de poulet

3 cuillers à soupe de vinaigre de riz

2 cuillers à soupe de sauce de soja

1 c. à café de moutarde en poudre

2 cuillers à thé de fécule de mais délayée dans 1 cuiller à soupe d’eau chaude

Étapes pour la préparation:

1-Enrober les morceaux de poulet de farine assaisonnée et les secouer pour éliminer l’excédent.

 

2-Chauffer l’huile dans un wok ou un grand poêlon, sur feu modéré. Ajouter les morceaux de poulet et, en retourner de temps en temps avec des pinces, les faire revenir 8 à 12 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés de toutes parts. Il faut que ca soit croustillant!

 

3- Les retirer de la cocotte avec des pinces et les mettre en attente sur un plat recouvert d’un papier essuie-tout.

 

4-Mettre de la nouvelle huile( retirer celle qui était la avant..) et ajouter dans la cocotte les échalotes et l’ail. Les faire revenir 8 minutes en remuant.

 

5-Mélanger dans un plat le jus de mandarine réservé, le bouillon de poulet, le vinaigre, la sauce de soja, le gingembre, le paprika et la moutarde sèche. Verser dans le poêlon et porter a ébullition.

 

 6-Remettre les morceaux de poulet dans le poêlon et bien les enrober de sauce. Couvrir  et laisser mijoter à feu doux une trentaine de minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit tendre.

 

7-Avec des pinces, transférer les morceaux de poulet sur un plat de service chaud. Porter le liquide contenu dans le poêlon à ébullition et incorporer la fécule de mais délayée et, en remuant constamment, cuire jusqu’à ce que la sauce soit épaisse et translucide.

 

8- Ajouter les mandarines et cuire encore 3 minutes.

 

9-Retirer du feu, verser la sauce sur les morceaux de poulet. Servir aussitôt, avec du riz à la vapeur,  et du persil frais pour décorer (facultatif) ou encore mieux..une belle salade de fèves germées!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s